Ma vie à contre-Coran

de Djemila Benhabib

Si les islamistes ne représentent qu’une petite minorité des musulmans, leur stratégie éprouvée consiste pourtant à se proclamer les porte-parole de cette communauté large et diversifiée. Multipliant les requêtes au nom de l’islam en invoquant leur droit à la liberté de religion, récusant toute critique qui leur est adressée comme une manifestation d’intolérance, ils réussissent ainsi à se faire passer pour les défenseurs de leur foi et à réduire au silence leurs coreligionnaires. Ils tirent même parti de la discrimination dont sont trop souvent victimes les immigrants d’origine musulmane pour favoriser un repli communautaire qui leur donne encore plus de pouvoir.

Cette stratégie des islamistes, Djemila Benhabib la connaît bien. Elle l’a vue appliquée en Algérie, en France et au Québec, et elle estime qu’il est temps que d’autres voix de culture musulmane se fassent entendre. Elle expose donc haut et fort les manœuvres des islamistes qu’elle dénonce ici dans un témoignage solidement documenté, auquel elle donne de touchants accents personnels, parce qu’il remue en elle une histoire encore douloureuse.

par Khaled Slougui

Suivez-nous