Mister Homard et Docteur Ecolo

HUMEUR DU JOUR

Mister HOMARD et Docteur ECOLO

J’ai connu une époque en France où la démission existait et avait un sens, cela renvoyait pour une grande part à une certaine idée de la fierté, de la dignité, et surtout de la volonté de marquer sa différence en tant qu’homme politique.
Michel Rocard et Jean Pierre Chevènement en constituèrent deux figures de proue, chacun à sa façon.
Aujourd’hui, cette race de citoyen n’existe plus, elle a disparu aussi sûr que les dinosaures, dont on en arrive à se poser la question de leur existence même.
Le comportement indigne de Mister Homard et docteur Ecolo en constitue la meilleure des illustrations.
Aujourd’hui, je me propose de délire sur le « homard »

1 – Quand je parle de docteur Ecolo, c’est bien sûr ironique.
Je peux respecter tous les choix politiques, mais l’idée qu’il y aurait une élite plus sensible aux questions de l’environnement, plus portée sur la défense de la nature et des animaux, plus représentative de l’humain vertueux, m’horripile.
Elle me rappelle trop ceux qui ont voulu avoir le monopole de la religion en s’appropriant Dieu.
Non! L’écologie est la cause naturelle de tout le monde. Et derrière le politique, il peut y avoir un Mister Homard, dans le sens générique du terme. Les exemples sont légion.

2 – Il ne faut pas nous faire prendre des lanternes pour des vessies. A d’autres! Faire une fixation sur les crus et les homards, c’est de la diversion. Si ce n’était que ça! Les vrais scandales publics et privés sont d’une toute autre dimension, c’est à coût de milliards que cela se joue; mais quand même, qui vole un oeuf vole un boeuf.
Chut! Il y a des raisons que la raison ignore…

3- Je ne connais pas Mme Klein, la directrice de cabinet de Mister Homard, mais la façon dont elle a été démise de ses fonctions, et ce n’est pas pour la blanchir, relève d’une méthode de voyous. On aurait pu la laisser s’expliquer, c’est aussi ça la présomption d’innocence.

4 – Offrir la tête d’un subalterne pour sauver la sienne est une stratégie bien connue. Castaner l’avait utilisée pour fuir ses responsabilités en limogeant le préfet de Paris, un grand serviteur de l’Etat qui n’a pas cautionné l’affaire Benalla, et qui n’a pas avalisé la démarche de Macron à ce sujet.

5 – J’en connais certains, les élus LREM, qui sont plus qu’embarrassés et qui à demi-mot ont exprimé le souhait de la démission de Mister Homard. Ils sont en effet persuadés que l’image désastreuse du crustacé de luxe et du breuvage à prix d’or qui va avec va leur coller à la peau. Comme ils ne raisonnent qu’en terme de mandat électif, ils aimeraient bien que ce feuilleton soit le plus court possible. Les municipales arrivent à grand pas, et les législatives qui sont à venir nécessitent d’affronter les électeurs de sa circonscription.

6 – Beaucoup de mes amis dont mon propre cardio, animés d’une bonne intention, m’ont conseillé de faire attention. A l’évidence cela m’a interpellé et les questions ont fusé dans mon esprit : faire attention à quoi? Comment? pourquoi?…
Entre nous c’est un discours que je n’arrive même pas à comprendre.
Et puis si je commençais à m’autocensurer, est-ce que cela mérite de continuer à s’exprimer? Quel sens aurait mon délire?
Je me rappelle que Voltaire fut embastillé pour sa défense acharnée de la liberté d’expression.
Merci pour le conseil, mais j’ai horreur de la prudence, et je vais continuer sur les sillons que j’ai tracés et les graines que j’ai plantées. J’espère qu’elles fleuriront un jour.

Enfin, ces derniers temps, je délire beaucoup avec Voltaire, je vous propose de méditer avec moi ces deux pensées :

 » les français arrivent tard à tout, il leur a fallu quarante ans pour entendre la philosophie de Newton; il leur faut quatre-vingt ans pour embrasser la philosophie de la tolérance. l’ouvrage est avancé dans plusieurs têtes, mais il y en a d’incurables ». Suivez mon regard (c’est moi qui note)

 » Faut-il qu’il y ait toujours en France un mélange si bizarre de ce qu’il y a de meilleur au monde et de plus méprisable  »

Lumineuse inspiration, oui, c’est ça, c’est exactement ça; c’est ce qui fait le charme du pays des Lumières.

Un bon week end!
au prochain délire!

par Khaled Slougui

Suivez-nous