Pas de répit pour les islamistes et les bigots

HUMEUR DU JOUR

PAS DE REPIT AUX ISLAMISTES ET AUX BIGOTS

En général, je réagis très rapidement aux mensonges et autres anachronismes proférés par les islamistes et leurs suppôts de bigots.
Pas d’ambiguïté, pas d’entourloupe, pas de langue de bois; je préfère les missiles qui ne laissent aucune place à l’incompréhension.
En voici un florilège; les uns vont adorer, les autres vont prendre un peu plus leurs distances, sachant que je suis irrécupérable pour leur cause , et moi je poursuis com dab mon chemin de petit bonhomme.
C’est l’HUMEUR d’aujourd’hui, on embarque.

1 – « Les Algériennes » sont des amies que je défends in conditionnellement et que je suis sur FB et sur Twitter, je cours toujours à leur secours. Ce qui peut nous opposer, c’est entre nous. Voici ma réponse à une controverse à propos du voile.
« Le voile n’est pas coranique. Traduire djilbab par voile c’est une interpretation forcee. Jacques Berque traducteur du Coran s’il en fut, utilise le mot « mante » qui signifie tissu . Dans un autre verset, il est prescrit de tirer leurs mantes sur leurs poitrines, c’est une question de pudeur. Le mot « cheveu » n’existe pas dans le coran, ni le mot « tete ». A l’epoque, il y avait des femmes qui etaient seins nus. Le prophete leur a consille de convrir leurs seins. Le reste n’est qu’invention. Mohamed Talbi en fait une excellente demonstration. Le voile n’est ni notre culture, ni notre tradition, ni notre religion, c’est une imposture et une fumisterie. La Kahina, les moudjahidates, Fadila Dzirya n’etaient pas voilees. Et toutes les femmes qui travaillaient ou qui etudiaient n’etaient pas voilees depuis 1962 jusqu’a l’apparition de l’islamisme avec le FIS qui defilait avec le drapeau de l’Arabie saoudite. Les voiles algeriens de nos meres ( haik et m’laya) ne revetaient aucune signification religieuse. Le voile est entre par effraction dans notre societe. Que croie celui qui veut et que denie celui qui veut, dit en substance le Coran. Dieu grand seigneur n’opere pas par mandat d’amener , nulle contrainte en religion prescrit-il. Le voile devoile autre chose que la foi. Voir sur ma page mes chroniques « Le voile qui devoile » et  » Ma reponse aux islamistes sur les piscines ». Bon courage pour votre combat, vous etes dans le vrai.

2 – En réponse à la tribune sur la libre-be « le voile, porte-drapeau de l’islamisme »:
« Mon amie, globalement je peux partager votre point de vue. Mais il y a des réserves que je voudrais formuler. Le voile n’est pas interdit en Belgique ou en France, y compris dans l’espace public. Il est interdit dans les services publics, et l’université en est un; donc pas de voile a l’université, c’est la position que je défends. En 1983 et en 1986, j’ai séjourné en Belgique et j’ai fréquenté l’université, le voile n’existait pas malgré une présence musulmane importante. Que s’est-il passé entre temps? Chercher l’erreur! Un mouvement politique s’est implanté entre temps, qui utilise la religion dans une stratégie de pouvoir, il ne faut pas le laisser faire.
Par ailleurs, votre référence à la laïcité mérite des précisions : d’abord, on s’en fout des arguments utilisés pour convaincre les musulmanes de le porter, le paradis et l’enfer ne sont pas l’affaire de l’Etat, sinon ce serait justifier la stratégie islamiste. Et ce n’est pas ça la laïcité. Aussi, votre analyse selon laquelle la laïcité n’est pas l’athéisme me laisse perplexe. Non, la laïcité c’est fondamentalement l’expression de la liberté de conscience qui comprend la liberté de culte, mais pas que. Elle concerne aussi l’agnosticisme et l’athéisme ou toute autre conviction non religieuse. C’est une grande erreur de vouloir rassurer les croyants en évinçant l’athéisme. Faire des concessions de ce genre aux religieux, c’est une remise en cause de la laïcité. Laïquement! Bonne journée à vous! »

3 – Mon slogan a toujours été « on ne badine pas avec la laïcité ». Si chacun d’entre nous commence à faire des concessions, introduit des contresens, donne une interprétation personnelle, nous sommes mal barrés. Il faut être intraitable en refusant toute relativisation. La femme qui a choisi de porter le voile, c’est son choix et il n’est pas question qu’elle nous en fasse porter la responsabilité. Elle doit assumer son choix avec toutes les conséquences qui en découlent : pas de travail dans le service public, pas de piscine…etc.
Cet argument je l’ai brandi lorsqu’un « surmusulman », en pleine formation, voulait faire sa prière en m’expliquant que c’était fondamental qu’il fasse sa prière à son heure. Je ne voulais pas lui expliquer qu’il pouvait sans problème reporter sa prière à plus tard. Je tenais à faire mention de l’Islam comme éthique de la responsabilité. j’ai répondu alors : « Mr; c’est votre problème, vous priez, c’est tant mieux pour vous, mais vous ne me mêlez pas à votre choix. Je ne suis pas là pour négocier des demandes religieuses, je forme aux valeurs de la république. Assumez votre responsabilité, c’est trop facile de toujours impliquer les autres ».

4 – De Hakim El Karoui :
Intéressant. On assiste à une offensive coordonnée contre l’Amif avec comme figure de proue
@ZinebElRhazoui
et
@MohamedLOUIZI
ils diffusent une « liste » avec des « profils » sur les membres de l’Amif que recopient servilement des « spécialistes »

Ma réponse :
Non Monsieur! Vous n’allez pas réduire une position de principes à l’opposition de deux personnes à votre funeste projet. Zineb et Mohamed expriment en réalité ce que pensent une écrasante majorité de musulmans.
Il ne s’agit pas de commodités personnelles mais bien d’une question fondamentale. Vouloir agréger un islam pluriel dans une représentation unique est un déni de citoyenneté, c’est un acte antirépublicain.
La représentation démocratique suffit aux musulmans.
L’AMIF ne représente que vos intérêts bassement mercantiles. L’on sait depuis toujours que les choses de la terre vous intéressent plus que le ciel. Nous ne vous laisserons pas faire. En Islam, la foi et le rapport à Dieu se dispensent de tout intermédiaire.
Merci pour votre agitation furieuse! Merci de vous entre-déchirer copieusement au sein de votre nébuleuse pour le partage de la rente.
Merci d’exposer publiquement, votre inconsistance, vos mensonges et vos anachronismes.
Merci d’être allé aussi loin dans la volonté de prendre en otage et Dieu et ses créatures.
Parce que c’est en train de se tourner contre vous, et ce n’est que justice.
Henri Pena RUIZ a raison : Non, l’Etat n’a pas à se soucier de la paix des âmes, c’est une affaire privée.
Ah! j’allais oublier, une petite confidence :  » mon paradis, c’est l’enfer avec mes potes, mais sans vous », parce que votre seule vue m’indispose.

Tout le monde descend, la ballade est finie.

Une bonne journée!
Au prochain délire!

par Khaled Slougui

Suivez-nous