Peut-on plaire à tout le monde?

HUMEUR DU JOUR :

PEUT-ON PLAIRE A TOUT LE MONDE?

En général, quand je pose une question, la réponse est dans la question-même; c’est ma façon à moi de suggérer (mon mot préféré sur lequel je philosopherai certainement, au détour d’une « Humeur »). Ce qui est sûr c’est qu’il est impossible que je plaise aux ténébreux, cela rassure celles et ceux qui commencent à s’habituer a mes Humeurs; beaucoup en redemandent. La tête de ma mère, je ne vous lâcherai pas. PRIMO : la Rapporteuse spéciale des Nations Unies @NiAolainF est particulièrement préoccupée par le fait que les lois antiterroristes peuvent affecter, stigmatiser et marginaliser de manière disproportionnée les citoyens de confession musulmane.
En lisant ce tweet, je me suis dit que la bigoterie crasseuse a décidément bon dos; comme j’ai le sang chaud, j’ai réagi au quart de tour en lui répondant :  » Les citoyens de confession musulmane n’ont pas besoin d’autant de sollicitude. Les lois antiterroristes concernent tout le monde, sauf à considérer qu’ils ont des droits particuliers qui seraient donc affectés par ces lois. Ils ont plutôt besoin d’indifférence, c’est pas mieux! » SECUNDO : La victimisation est un registre très prisé par les islamistes, ils en usent et abusent; aussi, ils font d’une pierre deux coups : s’attirer les sympathies de ceux qui ont « l’empathie chronique », et rejeter la responsabilité du déclin, du malheur, de l’ankylose de la pensée sur les autres. J’avoue que rien ne m’irrite autant que cette dernière posture, et c’est ce qui a motivé un post d’hier en réponse à un ami qui, la veille, nous suggérait « Ennivrez-vous » ‘Ah! Baudelaire. Comme à mon habitude, ce qui m’intéressait c’était de semer le doute, en apportant de la contradiction.
C’est qui les musulmans? Une mythologie, une chimère, un fantasme…Une nébuleuse fondée plus sur une communauté de conditionnement que de conviction. Les meilleurs ennemis des musulmans sont les musulmans eux-mêmes. Le mal est en nous, disait feu Boudiaf (le président algérien assassiné pour avoir tenté de relever le pays). Jusqu’à quand va-t-on se mentir? A qui profite le crime? Aux islamistes, pour notre malheur. TERTIO : On peut tout me reprocher, sauf d’être dans l’ambiguïté et la confusion. Oui! J’ai choisi de faire de la déconstruction du discours islamiste (salafiste) la priorité de mon combat intellectuel. Donc naturellement, j’ai besoin d’éléments concrets pour être crédible dans la dénonciation de l’imposture, et la suggestion de la vraisemblance de certaines intuitions que d’aucuns ont énormément de mal à imaginer. C’est ce qui mobilise mon énergie au quotidien, jusqu’à l’épuisement. QUATRO : J’ai appris comme tout le monde le résultat du référendum sur le droit à l’avortement en Irlande, pays où la malheureuse opération était passible d’une peine de prison. C’est une très grande victoire pour les irlandaises, mais au-delà, un revers pour tous les obscurantismes, tous les intégrismes dans le monde. Seul le combat pour la laïcité est de nature à favoriser la privatisation de la foi et à promouvoir la conscience individuelle. J’entends certains m’interpeller avec leur arrogance coutumière : mais quelle laïcité? Je réponds sans détour : celle qui se dispense d’adjectifs. Laïquement!

par Khaled Slougui

Suivez-nous